• LA GOUTTE DE LAIT

       Appelé aussi goutte de lait par sa  blancheur et sa forme lorsque quelle n’est pas ouverte, la galanthus nivalis  la plus commune pousse et fleurie en hiver. Son  nom de perce–neige, vient du fait qu’elle est capable de percer une faible couche de neige pour fleurir. Bien que tout le monde mette  son nom au féminin, le nom perce-neige se dit aussi au masculin. L’hiver devait être pour nos ancêtres, une saison très éprouvante, et la floraison du perce neige marquait la mort de l’hiver et le retour d’une nouvelle saison qui était salué par de grandes fêtes. 

    P1040088.JPG

    Légende  du perce-neige

       Il y a fort longtemps, un premier mars, un beau perce-neige, blanc et gentil, sortit de dessous la neige dans la forêt. Le vent d'hiver le vit, se mit en colère et déclencha une tempête de neige sur la fleur. Le gentil perce-neige mordu par le froid cria. La bonne fée Zina Primavara (Fée de printemps) entendit la fleur sangloter et lui demanda : "Pourquoi pleures-tu ?" - "Je suis couverte de neige et je meurs de froid" répondit le perce-neige. La fée Primavara  lui ôta la neige. Tandis qu'elle faisait cela, elle se blessa au doigt contre un petit caillou tranchant, caché à coté du perce-neige. Son sang tomba sur la racine de la fleur, la réchauffant, et le perce-neige revint à la vie. Une autre goutte de sang tomba sur les pétales qui devinrent rouges. Aussitôt un autre perce-neige, blanc, poussa à coté de lui. "C'est ainsi que les deux inséparables clochettes, la rouge et la blanche, devinrent à la fois le symbole du printemps, de l'amour et de l'espoir. Martisor est dérivé de "martie", mois de mars, en Roumanie, Moldavie et Bulgarie. Là-bas, la fête du printemps  se célèbre le 1er mars. Cette fête évoque également notre Saint-Valentin: Les hommes offrent aux femmes des martisors, porte-bonheur en forme de broche ou de pendentif comprenant notamment deux fils torsadés, rouge et blanc. Martisor verrait ses origines remonter à de plus de 2000 ans.

    P1040139.JPG 

    signature 1


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :