• Une mère de coeur

    Une mère de coeur

    Voici quelques lignes qui retrace la vie d'une personne qui comptait beaucoup pour moi, et qui vient de partir trop vite.

    ÉLIANE

     Née à Louze en Haute-Marne le 29 avril 1929, tu as fait toute ta scolarité à l’école du village. Tu as commencé à travailler à la ferme familiale toute petite en allant garder les quelques vaches de l’exploitation.

    La disparition prématurée de ton papa t’a beaucoup affecté et tu as dû travailler plus dur. 

    Tu t’es mariée le 18 janvier 1962 à Jean, fils de paysan et qui venait à vélo de Juzanvigy te faire la coure. 

    Tu as toujours travaillé sans rien dire, sans rien montrer, que ce soit dans la vie de tous les jours, mais aussi dans le malheur ou la maladie 

    Tout le monde se souvient de toi avec ton petit-gris et ton fourgon bleu qui partait sur la route de Ville au bois.

    Puis, le vélo a remplacé le tracteur, car le modernisme s'est implanté à la ferme par une stabulation flambant neuve. À la fin de ta carrière en 1994, le cheptel comptait plus de trente vaches, cela montrait bien le travaille accompli par vous 2. 

    N’ayant pas eu d’enfants, tu as pris avec jean la décision de prendre des enfants de l’assistance publique. 

    Le premier arrivé est Alain de 1965 à 1969, après Daniel de 1969 à 1972. Enfin, moi le 30 juin 1976 et bien d’autre encore. 

    À mon arrivée, j’ai découvert une famille extraordinaire qui m’a accueilli comme leur fils. Tu m’as appris avec Jean le respect, le travail, mais aussi toutes les choses de la vie.  

    Pour toi, il n’y avait pas de pause, le seul plaisir que tu t’accordais, c’était l’office religieux du dimanche et si tu ne pouvais pas t’y rendre, tu essayais de le regarder à la télévision.  

    Je me rappelle que tu étais mal lors de mon arrivée, car je n’étais pas baptisé. Alors, tu as tout fait pour que cela se réalise puis, vint le temps de la communion, et là, j’ai vu de la fierté dans tes yeux. 

    Tu étais aussi très fière d’une personne qui comptait beaucoup pour toi, Coralie ta petite fille de cœur qui n’oubliera jamais sa mémère et qui te ravissait lorsque tu la rencontrais en servant d’autel lors des messes du dimanche sur Brienne.

    Je ne t’ai jamais entendu te plaindre, pour moi, tu étais un roc indestructible jusqu'à ce jour où, tu devais venir passer Noël à la maison. Et là, pour la 1ère fois, tu as décliné l’invitation pour partir à ta demande à l’hôpital. 

    Nous avions bien compris que c’était grave, hélas, il était trop tard, tu étais trop fatiguée trop user. Aujourd’hui, nous sommes tous bien triste, tu nous laisses et tu me laisse avec tous ces souvenirs que j’ai partagé avec toi pendant plus de 41 ans. 

    On te remercie, je te remercie pour tout, je te dois beaucoup, car sans toi et sans Jean, ma vie n’aurait peut-être pas été celle que je vis actuellement. 

    Repose en paix

    Joël ton fils de cœur

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Janvier à 07:08

    Tu me fais pleurer vraiment JO c'est un très très bel hommage à ta maman de coeur ! Qu'elle repose en Paix ! Sincères condoléances avec de gros bisous cher Jo.

    2
    Jeudi 11 Janvier à 07:54

    Bonjour mon cher Jojo

    Je le savais par toi.

    Mais, tu lui tend un très bel hommage a celle qui est et restera toujours ta maman de coeur.

    Tu retraces les moments de sa vie qui fut dure.

    Avec des bonheurs et des malheurs.

    Maintenant, il va falloir soutenir Jean, vous soutenir tous et ne jamais oublier toutes ces belles choses qu'elle vous as apprise.

    Toute mes plus sincères condoléance.

    Je t'embrasse mon cher ami

    Aimée

     

    Résultat de recherche d'images pour "belles images de condoléances"

    3
    Jeudi 11 Janvier à 11:24

    Bonjour Jojo,

    Quel bel hommage à ta mère de cœur !!!! Je comprends mieux pourquoi nous avons tous les deux accrochés sur le blog. Mon enfance est la même que la tienne même si elle fut plus heureuse pour toi.

    Je pense très fort à ta maman de ♥ qui vous a quittés il y a peu. Tous les mots de réconfort ne pourront pas apaiser ta peine.

    Je vous embrasse fort tous les deux, prenez bien soin de vous.

    A bientôt Jojo.

    Maite

     

    4
    Jeudi 11 Janvier à 12:08

    Un magnifique hommage à ta Maman de coeur , toutes mes condoléances et Paix et Sérénité à Eliane qui t'a donné tant d'Amour .

    Deux âmes en peine puisque je viens moi aussi de perdre ma Maman.

    Bisous Jo de Christiane

    5
    Vendredi 12 Janvier à 21:14

    Cher Jojo, moi aussi tu me fait pleurer très bel hommage à ta maman de cœur.

    Je suis profondément ému par ce deuil qui vous frappe. Dans cette difficile épreuve;

    Puissent ces quelques mots vous apporter un peu de réconfort et vous aider à traverser les moments difficiles que vous vivez.

     Je vous assure de mon amitié et vous envoie toute mon affection.

    Sincères condoléances.

    Bisous de Petit coeur M@lou

    6
    Lundi 15 Janvier à 17:38

    Merci à vous, cela me touche vraiment. bisous

      • Mardi 16 Janvier à 16:03

         

        Je pense à vous mon ami Jojo.

        Que Dieu vous donne la force et le courage pour surmonter ces heures difficiles.

        Mes pensées t'accompagnent.

        Bien sincèrement à toi.

        Petit coeur Malou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :